Un brevet récemment accordé à Apple fait référence à une nouvelle méthode de technologie Face ID sous l'écran et à la possibilité d'intégrer des capteurs supplémentaires à l'écran de l'iPhone. Il semble que ce brevet fournira une version avancée de la technologie île dynamique Cela fera avancer les choses et sera plus flexible et interactif.


La première solution pour intégrer Face ID à l'écran a abouti à l'encoche bien connue à partir de l'iPhone X, qui occupait la majeure partie de la partie supérieure de la barre d'état sur l'écran de l'iPhone.

Avec la sortie des modèles iPhone 14 Pro, Apple a adopté une approche différente en intégrant deux emplacements à l'intérieur de l'écran lui-même. Ces découpes sont conçues pour se fondre en une seule pièce en forme de capsule, et Apple en a merveilleusement profité en élargissant leur apparence et en affichant des informations pertinentes à l'intérieur sous le nom d'île interactive ou dynamique.

Mais l'objectif ultime d'Apple est de parvenir à une conception de "panneau de verre monobloc", où l'écran occupe toute l'interface de l'iPhone sans aucun trou ni encoche, et cela nécessite de trouver d'autres moyens de masquer les composants et les capteurs au bas de l'écran. , tels que les capteurs Face ID et la caméra frontale.

Bien qu'Apple ait de nombreux brevets liés à l'empreinte digitale Face ID et Touch ID sous l'écran, la possibilité de la cacher complètement est encore loin.

Et un brevet accordé récemment à Apple semble illustrer les avancées significatives dans les capacités dynamiques de l'île.


Face ID breveté sous l'écran

Apple a mis en évidence une partie du brevet détaillant les technologies avancées des îlots dynamiques. Dans celui-ci, elle mentionnait :

PremierLe brevet identifie une large gamme de capteurs qui peuvent être intégrés à l'écran et effectuer des tâches et des gestes sans toucher l'écran.

Les capteurs cachés sous l'écran peuvent inclure ceux d'une empreinte digitale, des capteurs pour mesurer des gestes XNUMXD connectés et sans contact, appelés « gestes aériens », des capteurs de pression et des capteurs de position, d'orientation et de mouvement tels que des accéléromètres et des capteurs magnétiques. Tels que les capteurs de boussole, les gyroscopes, les unités de mesure inertielle qui contiennent tout ou partie de ces capteurs, les capteurs de santé, etc.

En plus des capteurs susmentionnés, les capteurs sous l'écran peuvent également inclure des capteurs optiques tels que des capteurs à mélange automatique, des capteurs de lumière, une détection lidar qui mesure le temps de vol et des capteurs d'humidité pour "recueillir des informations sur l'environnement et les environs de l'appareil". . » Suivi du regard et autres capteurs. »

DeuxièmeLe brevet décrit une nouvelle approche du placement dynamique des îlots, utilisant une série de petites fenêtres transparentes. Ces fenêtres peuvent être redimensionnées et positionnées efficacement autour de l'écran en activant et désactivant de manière sélective différents pixels, ce qui permet une plus grande flexibilité dans le placement de l'îlot dynamique et des capteurs en dessous. Selon le brevet :

Il décrit une nouvelle approche de la conception d'îles interactives utilisant des fenêtres transparentes. Ces fenêtres peuvent être déplacées dans une direction aléatoire et peuvent également être tournées de manière aléatoire pour rendre la conception plus uniforme. Les fenêtres transparentes peuvent également avoir un dégradé transparent avec la zone opaque entourant l'écran et avoir des bords non linéaires.

En termes plus simples, un îlot dynamique peut être conçu de manière plus flexible et personnalisable à l'aide de ces fenêtres transparentes qui peuvent être déplacées, tournées et façonnées de différentes manières.


Toujours selon le brevet, Apple déclare que les écrans utilisés dans ses appareils contiennent généralement 13 couches et que la transmission de la lumière à travers ces couches peut être réduite jusqu'à 80 %. Par conséquent, pour améliorer la fonctionnalité des capteurs placés dans l'écran, Apple peut avoir besoin de réduire le nombre de couches dans ces zones, ce qui peut permettre des performances meilleures et améliorées des capteurs.

La nouvelle approche décrite dans le brevet semble décrire une manière de masquer les zones où les capteurs sont placés à l'intérieur de l'écran, afin qu'ils ne soient pas visibles à l'œil nu. De plus, cette méthode ne devrait pas affecter les performances des capteurs, tels que la sensibilité au toucher, et devrait permettre une meilleure transmission de la lumière.

Le brevet suggère que cela peut être réalisé en répartissant les capteurs de manière à permettre aux pixels adjacents d'être désactivés, augmentant ainsi la transmission de la lumière.

Que pensez-vous du nouveau brevet ? Que pensez-vous des capteurs actuellement intégrés sous l'écran dans les téléphones Android ? Pensez-vous qu'Apple le présentera d'une manière différente ? Dites le nous dans les commentaires.

Sources:

9to5mac|patentlyapple

Articles connexes